La question de la santé à Mauléon et en Soule

Introduction

 

La santé est un état de bon fonctionnement d’un individu dans la durée que ce soit au niveau physique mais également mental et social. 

D’après l’Office Mondial de la Santé la santé, elle représente un des droits fondamentaux de tout être humain quelle que soit sa race, sa religion, ses opinions politiques, et sa condition économique ou sociale.

Historique

 

A Mauléon, depuis très longtemps, il y a eu une prise en charge de la santé avec la construction de l’hôpital Saint Louis, décidé par le Roi Louis XIV. Transformé en fin du XXème siècle en Hôpital Local puis en Centre Hospitalier et maintenant en Hôpital de Proximité.

Le nombre de médecins généralistes a augmenté de manière exponentielle aux environs des années 1960 et en 1973 apparait le Centre Médical Batasuna regroupant trois médecins généralistes, en faisant l’un des premiers centres médicaux de France. 

Il est bien loin le temps où comme le Dr Dufilho, le médecin de campagne se déplaçait de ferme en ferme soit à cheval soit en moto et ou Mauléon qui avait déjà un hôpital, et aussi une maternité, n’avait que deux médecins au total et le chirurgien Lafitte à la clinique.

Les progrès de la médecine, l’arrivée d’une hygiène collective raisonnée, l’amélioration des conditions de vie et l’amélioration des communications ont permis un développement de la santé et un besoin de plus en plus croissant de soins et de suivi médical.

Au début des années 2000, les médecins généralistes de Mauléon se sont réunis sous la forme d’association loi 1901 en créant le Pôle Santé de Mauléon puis le Pôle Santé de Soule en y intégrant des infirmières afin de travailler sur la problématique de la démographie médicale en lien avec la Communauté des Communes mais également sur la coordination pluri professionnelle et l’éducation thérapeutique.

En fait, 2016 a été l’année charnière avec la création par voie réglementaire au niveau national des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé, ce qui a permis d’impulser un mouvement très fort au sein de l’assemblée des professionnels de santé de Soule de volonté de construire un projet de travail de santé ensemble. D’où la naissance de la première CPTS de Nouvelle Aquitaine nommée Xiberoko Osagarri Batarzüna regroupant tous les professionnels de ville mais également les établissements de santé tel que l’Hôpital de Proximité de Mauléon, la Maison Saint Antoine de Tardets, l’Hospitalisation à Domicile du Béarn et Soule, le Centre Hospitalier des Pyrénées, les Soins à Domicile.

 

 

 



 

 

 

 

 

 

Le projet de santé

 

Pour pouvoir accueillir des professionnels de santé et être attractif sur notre commune et dans la vallée, il y a plusieurs éléments à prendre en considération :

  • Il nous faut structurer l’organisation des soins afin que les jeunes professionnels qui débutent se sentent à l’aise, aidés et qu’on leur facilite leur exercice. Pour cela, il est nécessaire de gérer un Centre Médical ou une Maison de Santé Pluriprofessionnelle afin que ces jeunes professionnels n’aient plus à s’occuper que de leur cœur de métier.
  • Il faut également être souple dans l’organisation du travail afin de que le professionnel de santé puisse gérer sa vie privée et ses autres occupations.
  • L’aspect social est un élément majeur pour pouvoir attirer et intégrer ces professionnels de santé. Le logement, la profession du conjoint, l’éducation des enfants, les loisirs doivent être intégrés dans un projet d’attractivité.

La CPTS de Soule qui a été créée par les professionnels de santé de toute la vallée, en appui avec les établissements de santé, a pris en main cette problématique et va résoudre ce problème en collaboration avec le Département, la Communauté d’Agglomération du Pays Basque et la Région.

Les élus locaux que nous sommes devons monter notre détermination à tous les intervenants de l’organisation de la santé, mais nous devons aussi un soutien logistique, technique et matériel pour un bon fonctionnement de cette communauté des professionnels. Le rôle des élus est ainsi déterminant pour développer l’environnement social des professionnels de santé afin de pouvoir attirer les jeunes professionnels dont le territoire à besoin.

Nous devons inventer la santé de demain qui sera une santé de plus en plus connectée avec des liens de plus en plus forts avec les systèmes informatiques : outils connectés, intelligence artificielle, téléconsultations, télé expertises etc. Et pour cela, les collectivités devront obtenir les réseaux de communication nécessaires dans des zones rurales et de montagne difficile d’accès. Il faudra également travailler sur le maintien à domicile des personnes fragiles, la facilitation des transports pour les personnes à mobilité réduite. Et surtout, anticiper les pathologies évitables par la prévention.

Notre équipe  « Agir Ensemble pour Mauléon » est consciente de ces problèmes et s’engage à agir sur tous les éléments qui pourraient aider les professionnels de santé à se sentir bien dans leur exercice dans notre vallée. Nous serons les Facilitateurs de la Santé.