Les finances (encore) lors du Conseil municipal du 21 Septembre :

Bien évidemment, c’est toujours la « faute » à l’équipe sortante concernant les finances.

  • On assiste à un jeu de rôle étonnant ou l’équipe en place est juge et partie : Elle est « juge » en décrétant qu’il y a un souci de finances à Mauléon SANS que la PREFECTUREne nous ait jamais saisi/averti/écrit d’un problème de cet ordre à Mauléon durant 12 ans de mandat, et bien sûr l’équipe en place est aussi « partie » ensuite puisqu’elle se sert de son propre jugement pour attaquer la gestion passée.

Or, c’est bien la préfecture qui est l’autorité de tutelle unique des communes concernant les délibérations qu’elles prennent mais aussi l’état des finances communales, la Préfecture et nul autre. Et elle n’a jamais rien eu à redire pendant 12 ans.

  • Pour corroborer ceci, il faut savoir que le Sous-Préfet est venu en mairie courant Août, à l’invitation de la commission finance (Equipe Labadot + Benat Elkégaray) et que le Sous-Préfet a bien dit qu’il n’y avait pas de « sujet de finances » concernant la commune de Mauléon au niveau préfectoral : A la question de savoir s’il y avait lieu de saisir la cour des comptes, le Sous-Préfet a répondu qu’il n’y avait pas matière à cela.
  • Et on peut être certains que s’il y avait eu une injonction ou une critique quelconque de l’Etat quant aux finances de la commune de Mauléon durant nos 2 mandats passés, toutes les Mauléonaises et les Mauléonais auraient été au courant.
  • Ceci étant dit, nous pouvons remarquer 3 choses toutes simples :
    • S’il y a un « problème de finances » à Mauléon, comment se fait-il alors que les indemnités des élus aient augmenté de 50 % sans aucune recette à mettre en face. Une charge sans recette pour la compenser ne peut que faire empirer les choses. Et cette charge de fonctionnement supplémentaire n’est pas la seule que nous constatons.
    • S’il y avait un problème de finances à Mauléon, comment l’équipe peut-elle prévoir d’embaucher 2 agents supplémentaires sans recettes supplémentaires alors ?
    • S’il y a un « problème de finances » à Mauléon, comment alors expliquer que l’équipe nouvellement élue augmente la dette de la commune ?

Notre gestion a maintenu la dette de la commune au niveau de 4 millions d’€ pendant 12 ans sans discontinuer et les décisions que prend la municipalité en place dès son arrivée font que cette dette augmente… pour passer à 4.2 millions d’€.

 Difficile à comprendre tout de même, soit il y a un « problème de finances », soit il n’y en a pas……

Soit on est « juge », soit on est « partie », c’est bien là la question véritable car on ne peut être les 2 en même temps…

Laisser un commentaire