Pour un Mauléon ouvert et tolérant s'appuyant sur son identité et ses racines

Notre identité basque est largement portée et valorisée par notre commune. Au niveau de la langue, Mauléon est l’une des 3 premières communes du Pays Basque a avoir signé une convention avec l’Office Public de la langue basque il y a 6 ans.

Ainsi, notre langue est ainsi présente et visible sur la place publique : notre communication publique est bilingue, l’accueil à la mairie et à la médiathèque est possible en basque et plusieurs agents communaux reçoivent une formation à la langue basque. 

Concernant la culture, notre travail a permis de faire reconnaitre notre commune comme compétente 

par les financeurs publics dans le domaine du spectacle vivant et de l’éducation des jeunes à la culture.

Grâce à la constitution d’un réseau de bénévoles au cours des années, le festival Mai en scène et la saison culturelle sont 2 évènements portés par notre commune.

Nous sommes aussi acteurs culturels en ayant co-produit de très beaux spectacles comme Uda Batez ou à travers des partenariats avec l’orchestre de Bayonne et les ballets Malandin.

Enfin, notre riche patrimoine est un trésor à valoriser : la réhabilitation du château fort a été par exemple un projet de longue haleine qui arrive à son terme.

Nous continuerons bien sûr à accompagner tous les événements en langue Basque comme les pastorales, mascarades et les spectacles divers. 

Nous continuerons à traiter de manière équitable les enfants Mauléonais qu’ils soient dans le public, le privé ou en immersion bascophone et aussi à soutenir les associations du domaine comme Sü Azia par exemple. Une idée d’échanges avec la vallée de Roncal est en train de mûrir, et les échanges avec Mauléon dans les Deux Sèvres vont continuer.

La culture restera un vecteur de loisir et d’animation important comme jusqu’à présent. 

 

Le projet de bornes patrimoniales, qui jalonneront un parcours historique et pédagogique à travers la ville, augmentera le capital touristique de Mauléon.  

Les 2 projets majeurs que sont le lieu de résidence d’artistes dans la chapelle d’Agerria (vrai lieu de travail de niveau professionnel pour les groupes de danse, orchestres, théâtre etc..) proposé à la réflexion de la CAPB, et celui de l’antenne du Musée Basque (labellisé Musée national) en discussion également, dans la Maison du Patrimoine, seront des investissements qui vont faire connaître Mauléon au loin, tout en proposant des activités nouvelles à nos concitoyens.